En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X
Actualités

6 juillet 2015

Assurance emprunteur : des opportunités à saisir pour le courtage

La loi Hamon vient bouleverser l'Assurance de prêt et ouvre le marché aux courtiers de proximité.

La loi Lagarde a bouleversé l’assurance emprunteur avec l’ouverture du marché à la concurrence. Grâce à cette loi adoptée en septembre 2010, le souscripteur n’est plus contraint de contracter son assurance de prêt auprès de son établissement de crédit, dès lors que les garanties sont équivalentes dans le nouveau contrat. Aujourd’hui, 30% des prêts sont souscrits en dehors des banques assureurs.

La législation évolue à nouveau en faveur de la concurrence et notamment du courtage. La loi Consommation, dite « Loi Hamon », a pour objet de protéger le consommateur et de lui restituer du pouvoir d’achat en lui permettant de changer sous un délai d’un an son assurance de prêt.

Quelques repères pour comprendre le marché de l'Assurance de prêt

  • L’assurance emprunteur en France : 7,9 milliards d’euros de primes annuelles, dont 5,9 milliards en crédit immobilier
  • Prime annuelle moyenne : 1000 euros
  • 70 % de l’assurance emprunteur est détenue par les banques
  • L’assurance emprunteur représente jusqu’à 25 % du coût total du crédit immobilier.

Pourquoi souscrire son assurance de prêt chez un courtier ?

Le réseau de courtage est devenu référent en matière de prêt immobilier. En effet, il n’est plus rare de s’adresser à un courtier lors de la réalisation de son projet immobilier. En passant par un courtier, le consommateur peut réduire de moitié le montant de son assurance emprunteur qui représente jusqu’à 25 % du coût total du crédit immobilier.

Solly Azar propose une approche segmentée du risque en comparaison aux contrats groupe ; ce qui lui permet d’affirmer une offre compétitive destinée à des cibles privilégiées. Ces tarifs tiennent effectivement compte de la situation et profil de l’emprunteur (âge, qualité de non-fumeur, profession, statut cadre etc.).

Une assurance emprunteur dédiée à des cibles privilégiées

Le contrat de Solly Azar s’adresse à tous y compris aux primo accédant fumeurs ou non-fumeurs, les emprunteurs de 35-45 ans, les non cadres et cadres ou encore les risques aggravés.

Le contrat garantit le remboursement du montant de prêt restant dû en cas de décès ou perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), et ce pour tout prêt de 10.000 à 5.000.000 d’euros.

Les points forts de l'Assurance de prêt Solly Azar

  • Le maintien de tarif et de garanties pendant toute la durée du prêt et ce quelle que soit l’évolution de sa situation professionnelle?
  • Les non cadres sédentaires bénéficient du même tarif avantageux que les cadres
  • La prise en charge des affections « tête » et « dos » pouvant être souscrite sans condition de prise en charge
  • L’assurance des risques aggravés : risques de santé spécifique, professions et sports à risques, seniors, risques aériens et les gros capitaux.

Fidèle à sa stratégie d’assureur de niche, Solly Azar assure également les risques aggravés des populations qui rencontrent le plus de difficultés à contracter un prêt car elles sont souvent exclues, ou non couvertes par les assurances emprunteurs proposées par les banques.

Découvrez aussi...