En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X
Actualités

3 février 2016

En Europe, le sexe n’a aucune influence sur les tarifs des assurances

Depuis le 21 décembre 2012 un arrêté interdit aux compagnies d’assurance de pratiquer une politique tarifaire différenciée selon le sexe du client.

Etre un homme ou une femme influencerait le niveau de risque

C’est en tout cas ce qui se pratiquait à l’époque par les compagnies d’assurance pour justifier les écarts de tarif entre hommes et femmes. En effet, d’après des études statistiques, être un homme serait plus ou moins risqué pour certains types d’assurances et inversement pour les femmes. Voici quelques exemples ci-dessous :

Assurance Auto 

Selon des données actuarielles, un homme aurait trois fois plus de chance de mourir suite à un accident de la route qu’une femme. Il a également deux fois plus de chance de se blesser. En résumé, un homme coûte en moyenne plus cher aux compagnies d’assurance c’est pourquoi avant le 21 décembre 2012, les femmes payaient leur assurance auto jusqu’à 45% moins cher que les hommes.

Mutuelle Santé 

Au niveau des complémentaires santé la situation est inversée. Les femmes payaient leur mutuelle plus chère que les hommes car présumées plus consommatrices en matière de frais de santé. En effet, avec la maternité, un suivi gynécologique et des dépenses de santé plus importantes à partir de 50 ans la femme était pénalisée sur le tarif de sa mutuelle.

Une pratique jugée discriminatoire

Selon la charte des droits fondamentaux de l’union européenne datant de 2007, il est désormais interdit d’appliquer une différence de toute nature entre les hommes et les femmes (rémunération, accès à l’emploi…). Cette clause est en application depuis le 21 décembre 2012. Depuis, tous les contrats d’assurance présents sur le marché proposent des tarifs identiques pour tout le monde sans tenir compte du sexe.

Découvrez aussi...