En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

X
Actualités

21 octobre 2015

Assurance de prêt : Faites jouer la concurrence et réalisez des économies !

L’assurance de prêt a considérablement évolué depuis quelques années et de nouvelles opportunités s’offrent aux futurs propriétaires.

Les principales évolutions 

Depuis les 6 dernières années, deux lois ont ouvert le marché des assurances de prêt :

  • Loi Lagarde : adoptée en septembre 2010, met fin à l’obligation de souscrire un contrat d’assurance de prêt auprès de l’établissement fournissant le crédit.
  • Loi Hamon : En application depuis 2014, cette loi permet aux assurés de changer d’assurance de prêt sous un délai d’un an à condition que le nouveau contrat choisi propose des garanties identiques qu’au précédent contrat.

Ces deux lois favorisent clairement le pouvoir d’achat des assurés qui ont désormais la possibilité d’opter pour un contrat d’assurance plus adapté à leur situation. Si les assurés ont plutôt bien accueilli ces deux lois, les établissements bancaires quant à eux ont vu leur concurrence s’intensifier.

Grâce à cette ouverture du marché, les assurés peuvent désormais réaliser d’importantes économies sur leur assurance de prêt rien qu’en effectuant quelques recherches sur les différentes offres du marché.

Les banques ne jouent pas le jeu

Les institutions bancaires disposent d’une situation de monopole en matière d’assurance de prêt et ne proposent pas toujours aux assurés la solution la plus économique. Récemment, l’association de consommateur l’UFC Que Choisir a attaqué ces dernières après avoir découvert des pratiques défavorables à l’égard des consommateurs.

En effet, lorsqu’un assuré d’une banque souhaitait souscrire un contrat d’assurance emprunteur en dehors d’une banque, le souscripteur était souvent confronté à un refus de ces institutions même en apportant la preuve de l’équivalence des garanties du nouveau contrat.

Assurance emprunteur Solly Azar : « une offre compétitive »

L’assurance emprunteur Solly Azar dispose de garanties conformes aux demandes des banques et s’adresse principalement aux primo accédants :

  • Jeunes entre 18 et 34 ans
  • Adultes fumeurs ou non-fumeurs entre 35 et 45 ans
  • Les non cadres et cadres
  • Les risques aggravés : les risques médicaux, sports à risques, professions à risques

Pour toutes ces personnes le contrat Solly Azar garantit le montant de prêt restant dû en cas de décès ou de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), et ce pour tout prêt de 10.000 à 5.000.000 d’euros.

Autre avantage, Solly Azar propose une souscription facilitée à travers des formalités médicales simplifiées, ainsi que des tarifs avantageux pour faire des économies sur votre projet immobilier.

Découvrez aussi...