Actualités

23 septembre 2021

Pourquoi mon chat bave ?

L’hypersalivation ou encore Ptyalisme survient lorsque votre chat produit en quantité excessive de la salive. Infection, intoxication ou bien simplement contentement, diverses raisons peuvent être à l’origine de ce symptôme chez votre chat. Retrouvez dans cet article toutes les informations, les causes et les traitements adéquats pour traiter l’hypersalivation.

Qu’est l’hypersalivation ?

L’hypersalivation également appelée ptyalisme ou encore hypersialorrhée, est un syndrome qui se caractérise par une production abondante de salive chez votre animal. En trop plein, la salive est rejetée par sa bouche et ce même si elle fermée, sous forme de mousse liquide gluante, blanchâtre ou transparente, et fluide. Chez la plupart des chats, ce comportement est considéré comme un signe de satisfaction ou de contentement notamment lorsque vous le caresser ou bien lorsque vous préparez son repas.

Si la plupart des propriétaires de chats s’inquiètent et sont impressionnés de voir ce comportement chez leurs animaux, c’est surtout du fait de sa soudaineté. En effet, il n’y a souvent aucun signe avant-coureur présageant la venue de ce symptôme. Même s’il n’y a pas d’inquiétude particulière à avoir, il est tout de même préférable de rester vigilant et le faire contrôler auprès de votre vétérinaire.

Quelles peuvent être les causes non pathologiques ou pathologiques liées à ce comportement ?

 

Les causes non pathologiques

Comme vu précédemment, l’hypersalivation de votre animal est tout simplement la production importante de salive qui peut être impressionnante mais pas nécessairement dangereuse pour ce dernier.

Comportement lié au plaisir

Vous caressez votre chat qui soudainement se met à baver sans raison apparente ? Pas d’inquiétude, il s’agit seulement d’un signe de plaisir. Vous rendez votre animal heureux et serein. Dans cette situation, ce dernier aura également tendance à fermer les yeux, ronronner et pétrir avec ses pattes. Alors prévoyez simplement un tissu afin de l’essuyer et continuer vos séances de câlins sans inquiétudes.

Comportement lié à l’excitation ou le stress

L’excitation peut en effet être source d’hypersalivation. Comportement proche de celui de leur amis les chiens, votre chat peut saliver lorsqu’il ressent de l’excitation. On peut notamment comparer le comportement du chien qui attend sa gamelle à celui du chat qui observe les oiseaux par la fenêtre.

A savoir : L’herbe à chat a également cet effet excitant et euphorisant qui ne sont bien entendu sans conséquence sur la santé de votre animal.

Déplacements en voiture, rendez-vous chez le vétérinaire ou bien tout simplement un changement anodin. Toutes ces situations peuvent être une source de stress qui vont conduire votre chat à hypersaliver. Il n’est pas rare que les chats victimes d’un stress important se mettent à saliver de manière abondante jusqu’à complétement tremper leur cage ou bien la table d’auscultation du vétérinaire. Encore une fois, pas d’inquiétude à avoir. Vous pouvez cependant en parler avec votre vétérinaire qui pourra lui prescrire un anti-stress pour l’apaiser dans les situations de stress.

Les intoxications

Les intoxications ne sont pas rares et sont particulièrement nombreuses. Il peut s’agir notamment d’intoxications liées à des plantes présentes dans votre jardin ou bien d’engrais chimiques, d’antiparasites pour les plantes qui rendent votre animal malade. Dans ce cas, l’hypersalivation peut également s’accompagner de convulsion, de fièvre ainsi que de tremblement. C’est pour cette raison qu’il est important de rester vigilant sur les plantes ou produits susceptibles d’être dangereux pour votre chat dans votre jardin. Les dracenas, les hortensias, l’Aloé, le laurier, les fougères, le croton, l’iris, l’eucalyptus ainsi que les tulipes font partie des plantes nocives pour votre chat et qu’il est préférable de ne pas garder à l’intérieur ou extérieur de votre logement.

En cas d’intoxication, il est urgent de prendre rendez-vous avec un vétérinaire pour soigner au plus vite votre animal.

Les insectes

Certains insectes peuvent également être dangereux pour la santé de votre chat. Il s’agit notamment de la chenille processionnaire qui, en perdant ses poils, libère une substance appelée la thaumatopoéine, très dangereuse pour votre animal mais également pour tous les humains qui s’en approchent.

Comme tout chat qui se respecte, votre fidèle compagnon va vouloir jouer avec cet insecte et cette substance nocive va venir se coller sur sa patte puis s’introduire dans son corps lorsque ce dernier fera sa toilette. Une fois en contact, la substance déclenchera une inflammation ainsi qu’une salivation importante.

Réaction à un goût désagréable

Dernière cause non pathologique qui peut amener votre animal à produire une quantité importante de salive, un goût qui n’est pas agréable. Aliments amers, sucrés, salés, acides ou bien plantes et produits toxiques. Ce que mange votre chat peut ne pas lui plaire et ce dernier va, par reflexe, hypersaliver afin de se débarrasser de ce goût désagréable.

 

Les causes pathologiques

Même s’il est fort possible que votre chat ait une salivation abondante pour une cause non médicale ou grave, il est important de rester vigilant aux signes qui peuvent vous alerter.

Un problème buccal ou présence d’un corps étranger

Dents abimées, tartre ou infection buccale… Tous ces problèmes présents dans la gueule de votre chat peuvent être accompagnés d’une salive importante ainsi que d’une haleine malodorante. On retrouve notamment les gingivites ou bien le déchaussement des dents.

Si vous remarquez que votre animal à la lèvre gonflée et rouge, il est probable que cette salivation excessive soit due à une infection de la gencive qu’il est important de faire soigner.

De plus, cette hypersalivation peut être liée à la présence d’un corps étranger. Votre chat salive pour que ce dernier puisse être évacué.

Attention aux épillets ! Ces épis que l’on retrouve dans les champs, ont la fâcheuse tendance à s’accrocher partout et il n’est pas rare que ces derniers se retrouvent dans la gueule de votre animal. Parfois difficiles à retirer, il est important de rester vigilant lorsque votre chat rentre de balade.

Une maladie particulière ou un accident

Plusieurs maladies peuvent être source de salivation abondante. Aujourd’hui très peu fréquente, la rage fait partie de ces maladies qui ont pour conséquence l’hypersalivation. Pour cette raison, la vaccination du chaton contre la rage est maintenant réalisée quelques jours après la naissance de ce dernier.

Le coryza est également une maladie pouvant entraîner la salivation chez votre chat. Très contagieux, le coryza est un syndrome commun à plusieurs maladies qui touche en partie le système respiratoire de l’animal.

Autres maladies cette fois-ci génétiques, l’épilepsie et l’encéphalite. Deux maladies qui engendrent des complications dans certaines zones cérébrales de votre chat.

Par ailleurs, votre chat peut être victime de salivation importante lorsqu’il a des problèmes respiratoires, digestifs ou bien s’il a une tumeur.

En cas de suspicion de l’une de ces maladies, il est également préférable de prendre rapidement rendez-vous chez votre vétérinaire pour que celui-ci apporte un diagnostic plus précis.

De plus, restez vigilant si votre chat, à la suite d’un accident, est sujet à des problèmes neurologiques, structurels et salive abondamment. Ces symptômes peuvent également être signe de mal-être et entraîner des complications.

 

Que faire si mon chat bave ?

Tout d’abord, identifiez et restez à l’affût des habitudes de votre chat. En effet, si ce dernier ne salive qu’à de rare occasion et lors de situations dans lesquelles il vous semble heureux, vous n’avez pas d’inquiétude à avoir. Il vous suffit simplement de prévoir de quoi essuyer la salive de votre petit compagnon.

Si a contrario, vous vous rendez compte d’une salivation importante, régulière avec d’autres symptômes présageant un mal-être, contactez votre vétérinaire afin de trouver rapidement qu’elle en est la cause. Un tour de votre foyer, intérieur et extérieur est également conseillé pour détecter les potentiels plantes ou produits avec lesquels votre chat a pu être en contact. S’il s’agit bien d’un empoisonnement, ne donnez rien à boire ni à manger à ce dernier au risque d’aggraver son état.

 

Quel traitement ?

Une fois chez votre vétérinaire, ce dernier examinera et auscultera votre chat afin de définir la cause de ces symptômes. Plusieurs examens sont possibles selon l’état de santé de ce dernier.

  • Une radio ou un scanner
  • Une prise de sang permettant de rechercher les éléments pathogènes ou de connaître la santé des organes
  • Des prélèvements tels que des biopsies des muqueuses, des ponctions salivaires…

Concernant le traitement, cela dépendra en premier lieu de la cause de cette salivation. En effet, s’il s’agit d’un excès de tartre, un détartrage suffira à soulager votre animal. S’il s’agit d’un abcès ou bien d’une maladie de la gencive, un traitement spécialement conçu pour les problèmes bucco-dentaires sera nécessaire. Par exemple, une gingivite nécessitera un traitement anti-inflammatoire ainsi que des antibiotiques. Enfin, si l’origine est toute autre, le traitement lui sera spécifique à la cause pathologique trouvée par le vétérinaire.

Il existe une multitude de raisons qui peuvent être la cause d’une salivation importante chez votre chat. Des causes non pathologiques liées aux émotions de ce dernier ainsi qu’aux éléments extérieurs tels que des insectes ou des produits toxiques. Et des causes pathologiques liées à des problèmes de santé ou bucco-dentaire. Si dans certains cas, il ne s’agit pas de situations inquiétantes, il est tout de même important de ne jamais prendre un comportement inhabituel de votre chat à la légère et de consulter un vétérinaire en cas de doute.

Eternuement, diarrhées, température et hypersalivation : Plusieurs symptômes peuvent vous alerter sur la santé de votre chat.

Pour que votre petit compagnon bénéficie de tous les soins dont il a besoin, différentes formules vous permettent de rester serein et d’être remboursé de la plupart de ses frais de santé.

 

Pour en savoir plus sur notre assurance santé Chat :

DÉCOUVREZ NOTRE ASSURANCE

 

CONTACTEZ-NOUS

400 courtiers indépendants à votre service

Trouvez un courtier

Ou faites votre devis en ligne

Ou accédez à notre centre d'aide