Actualités

12 août 2021

Pourquoi mon chien tremble ?

Les tremblements de votre petit compagnon peuvent être de causes et d’origines différentes. Il peut en effet simplement s’agir de réflexes physiologiques tels que le trop plein d'émotions ou bien encore la joie ou la peur. Seulement, il est important de ne pas prendre ces tremblements à la légère et d’en comprendre les origines afin de trouver le traitement adéquat en cas de problème plus important.

Comment cela se manifeste ?

Votre chien peut, pour plusieurs raisons différentes, être victime de tremblement. Pas nécessairement graves, il est très simple de les reconnaitre.

Ces tremblements sont tout simplement la contraction musculaire et le mouvement involontaire généralement de faible intensité et ce à une fréquence plus ou moins élevée. Ils se caractérisent par des oscillations de plusieurs membres allant de la tête jusque dans le corps. Ces mouvements ne sont pas contrôlables par votre animal mais n'empêchent pas pour autant les mouvements volontaires de ce dernier.

Il faut bien différencier les tremblements normaux des tremblements liés à des convulsions. Ces dernières arrivent lorsque votre chien est victime de crise d’épilepsie. Dans cette situation, il n’est pas conscient, contrairement à d’autres tremblements plus anodins.

Il est également possible que votre chien tremble pendant son sommeil. Il n’y a alors pas d’inquiétude à avoir et il n’est pas nécessaire de réveiller votre animal. Votre chien est simplement en train de rêver de course, de chasse... Lorsqu’il rêve, il n’est pas rare de le voir trembler, le bout de ses pattes et de ses oreilles peut bouger et ses yeux peuvent clignoter. Il est également possible qu’il gémisse voire qu’il aboie.

 

Différents types de tremblements

Les tremblements chez votre chien peuvent être de causes bien différentes et surtout plus ou moins graves :

Tremblements d’ordre physiologique

Plusieurs origines physiologiques peuvent être la cause de tremblements.

Tout d’abord le froid. En effet, lorsque la température ambiante diminue rapidement ou bien que votre animal n’a pas l’habitude de vivre dans un environnement froid, il est tout à fait possible que ce dernier se mette à trembler. Le corps de votre animal tente de se réchauffer par des réflexes musculaires. Il s’agit alors d’une réaction tout à fait naturelle.

Bon à savoir : Lorsque votre chien est de petite taille ou avec des poils courts, il est recommandé de lui mettre un manteau afin de le protéger du froid mais également de ne pas l’exposer trop longtemps aux faibles températures.

Il peut également se mettre à trembler lorsqu’il subit un trop plein d'émotions. Le tonnerre, les feux d’artifices ou bien les pétards peuvent être inquiétants pour votre chien et être source de stress ou bien de peur. Cette émotion peut alors se manifester par des tremblements. Il peut également s’agir de signes de joie, par exemple lorsque ce dernier joue ou bien lorsque vous rentrez après une journée de travail. Ce type de tremblements dAutres tremblements possibles lorsque votre chien prend de l’âge. En effet, la perte de tonus ainsi que la vieillesse musculaire peuvent être source de tremblement chez votre chien. On peut notamment parler d’orthostatique. Ce dernier peut alors avoir des défauts de postures en position debout ou assise. isparaît généralement une fois le retour au calme.

Pour finir, la fatigue ou le manque de sommeil sont également des facteurs pouvant entraîner des tremblements. Ces signes de fatigue musculaire indiquent que votre animal a besoin de repos.

Tremblements d’ordre pathologique

De nombreux troubles d’origines pathologiques peuvent également entraîner des tremblements chez votre animal.

Les intoxications ou empoisonnements. Il faut alors être très prudent, ils peuvent notamment être rencontrés suite à l’ingestion

  • de médicaments ;
  • de plantes ;
  • de pesticides ;
  • de raticides ;
  • de produits ménagers ;
  • de champignons ;
  • de chocolat…

Si vous pensez que votre chien est intoxiqué il est alors urgent de l’emmener voir votre vétérinaire.

Il peut également s’agir d’effets secondaires liés à la prise de médicaments. Les molécules présentes dans le traitement de votre animal peuvent en effet entraîner des tremblements chez votre animal. Il s’agit le plus souvent de médicaments pour apaiser l’anxiété chez ce dernier.

L’hypoglycémie peut également être un facteur entraînant des tremblements. Elle s’accompagne généralement d’une faiblesse importante et d’un manque d’appétit.

Autres tremblements possibles, ceux liés à une infection ou une maladie. On retrouve notamment, la maladie de carré. Cette maladie se caractérise par de la fièvre, des yeux ainsi que le nez qui coulent, des éternuements, de la toux, une perte d’appétit, des vomissements ou des diarrhées. Assez peu reconnaissable, il est donc primordial de consulter rapidement votre vétérinaire.

Le tétanos peut également entraîner des tremblements chez votre animal. Lorsque ce dernier est victime de cette maladie, les tremblements peuvent également s’accompagner d’agitation, de convulsions, de raideurs dans les membres ainsi que de difficultés à respirer ou à avaler.

 

Les tremblements liés aux affections neurologiques

Les tremblements chez votre animal peuvent également être dus à une affection neurologique. Il peut s’agir notamment de dégénérescence nerveuse qui touche généralement les chiens plus âgés. Ces tremblements peuvent alors être causés par des problèmes au niveau des nerfs périphériques, une atteinte au cerveau, une méningo-encéphalite ou bien également un cervelet.

D’ordre neurologique, les tremblements idiopathiques sont également possibles, ces derniers ne sont alors pas clairement identifiables. Appelés également le syndrome du « chien trembleur », il est particulièrement visible chez les jeunes chiots mais peut également être rencontré chez les chiens plus âgés. Caractérisé par des tremblements de la tête, des mouvements rapides, rythmés, verticaux et ou horizontaux, ce syndrome est particulièrement rencontré lorsque votre chien est stressé mais d’autres causes sont avancées telles que :

  • Les convulsions focales qui ne toucheraient pas le proencéphale du cerveau
  • Les anomalies des fibres musculaires du cou
  • Les troubles du comportement et neurologiques

Si tous les chiens peuvent en être victime, certaines races sont néanmoins plus touchées, telles que les Bouledogues français, les Boxers ou encore les Pinschers.

Retenez tout de même que cette affection n’est pas grave et qu’elle peut être, dans la plupart des cas, périodique. Votre chien ne tremble plus lorsqu’il dort ou bien lorsque son attention est attirée par autre chose.

 

Quelles sont les conséquences ?

Même si les tremblements de votre animal n’ont pas de répercussion directe sur sa santé, il est tout de même important en cas de doute de vérifier auprès de votre vétérinaire qu’il ne s’agit pas d’une maladie plus grave.

S’il s’agit bien de problèmes de santé, cela peut engendrer des soucis bien plus importants pour votre animal. Plus le traitement pour combattre la cause des tremblements est pris tôt, plus les risques de complications seront évités.

 

Que faire si vous observez des tremblements chez votre chien ?

Comme vu précédemment, les tremblements de votre chien peuvent être causés par plusieurs facteurs. Pour connaître les démarches à suivre pour votre animal, déterminez tout d’abord la manière dont se caractérisent ces derniers.

Si votre chien est victime de tremblements réguliers mais sur de courtes périodes et surtout sans signes de maladie ou d’autres symptômes, pensez à l’indiquer à votre vétérinaire lors de votre prochain rendez-vous.

Si votre animal tremble, montre des signes de mal être ou bien s’il se plaint après avoir mangé quelque chose, contactez rapidement votre vétérinaire. Ce dernier réalisera des tests et des examens afin de déterminer quelles en sont les raisons.

Si les tremblements sont d’ordre neurologique, votre vétérinaire vous orientera vers un spécialiste en neurologie. Il réalisera des tests poussés tels qu’une scanographie ou une résonance magnétique lui permettant de poser un diagnostic plus précis.

Les tremblements subis à cause du stress eux devront également être pris au sérieux. En effet, même si sa santé physique n’est pas touchée, il est tout de même important de garder votre animal le plus serein possible tout au long de sa vie. Pour cela, vous aurez la possibilité de travailler ses angoisses à l’aide de séance auprès d’un éducateur. De plus, rassurez-le sans le brusquer et laissez-lui du temps.

Enfin, si les tremblements sont dus à la baisse de température, pensez à protéger votre animal du froid notamment lors de ses sorties.

Pour conclure, votre chien peut être amené à avoir des contractions musculaires involontaires appelées des tremblements. Ces derniers ne sont généralement pas dangereux pour sa santé et ne nécessitent pas de s’inquiéter plus que de raison. Seulement, selon la fréquence et l’état général de votre chien, il peut être important d’en parler à votre vétérinaire qui jugera et examinera votre animal afin de comprendre d’où peuvent provenir ces tremblements. Une fois le diagnostic en main et le traitement de votre animal en cours, vous retrouverez votre sérénité et ce dernier reprendre sa vie de chien en pleine forme.

 

L’assurance animaux Solly Azar

Vous souhaitez être couvert en cas de problème de santé de votre animal ? Pensez à l’assurance animaux Solly Azar.

Accessible dès 11€/mois, votre assurance chien ou chat vous permet de couvrir tous ses frais vétérinaires jusqu’à 2500€ par an.

Choisissez la formule ainsi que les garanties dont vous avez besoin et selon votre budget pour être couvert face aux éventuelles dépenses de santé de votre animal.

 

Pour en savoir plus sur nos assurances chien et chat :

DÉCOUVREZ NOTRE ASSURANCE

 

CONTACTEZ-NOUS

400 courtiers indépendants à votre service

Trouvez un courtier

Ou faites votre devis en ligne

Ou accédez à notre centre d'aide