Actualités

9 septembre 2021

Tout savoir sur la vaccination de votre chien

La vaccination de votre chien doit se faire dès son plus jeune âge afin de le protéger contre les maladies qui peuvent, pour certaines, être très contagieuses et particulièrement dangereuses. Retrouvez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur les vaccins indispensables et recommandés pour que votre animal reste en pleine forme.

Pourquoi faire vacciner votre chien ?

Si les vaccins sont pour la plupart obligatoires pour nous humain, sachez qu’il n’en est pas de même pour nos amis à quatre pattes. En effet, selon la loi française, le seul vaccin rendu obligatoire n’est autre que le vaccin contre la rage. Notamment du fait de la forte transmission de cette maladie infectieuse à l’homme.

Seulement, pour la santé de votre animal il est tout de même recommandé de le faire vacciner contre plusieurs maladies dangereuses pour lui ainsi que pour les autres chiens. Les vaccins permettent notamment de le protéger des maladies d’origine virale, bactérienne mais également parasitaire tels que la maladie de Carré ou le parvovirose. Deux maladies aujourd’hui moins fréquentes grâce à la vaccination.

Faire vacciner votre chiot permettra également de le présenter à son vétérinaire qui pourra lors de ces rendez-vous répondre à toutes vos interrogations et vérifier que votre animal se porte bien.

Réaliser la vaccination de votre chien lui permettra également de recevoir les anticorps qui n’ont pas été transmis par sa mère. En effet, certains anticorps sont, via l’allaitement, transmis directement de la mère aux bébés. Seulement, elle ne les protège pas de tout. Il est alors important de faire vacciner la maman face à certaines maladies telles que la maladie hémorragique du chiot.

Votre chiot quant à lui devra attendre 1 mois et demie pour commencer à être vacciné afin de ne pas interférer avec les anticorps maternels.

Si la vaccination de votre chien est importante pour sa santé, elle l’est également pour les autres chiens. Elle permet en effet de protéger les animaux qui ne peuvent pas être vaccinés. . Il s’agit notamment des jeunes chiens ou des chiens trop immunodéprimés. Le principe de vaccination pour les animaux fonctionne exactement comme pour celui des humains. Plus la population de cette espèce est vaccinée moins il y aura de risque que les quelques animaux qui ne peuvent être vaccinés ne soit victime de ces maladies.

Enfin, la vaccination de votre animal permettra également de vous protéger vous ainsi que tous les membres de votre foyer. En effet, les Zoonoses sont des maladies et infections qui sont transmissibles des animaux vertébrés aux hommes et inversement. Il peut s’agir de causes liées à une bactérie, à un parasite ou encore liées à un virus. Les plus connues étant la leptospirose (également maladie du rat), la maladie de Lyme ou encore la leishmaniose (affections cutanées ou viscérales) et la rage.

Sachez également que pour vos vacances, les locations telles que les campings, les résidences ainsi que les pensions pour votre chien, vous demanderont très probablement que ce dernier soit à jour dans sa vaccination pour pouvoir être accepté.

 

Quels sont les vaccins obligatoires ?

Le premier vaccin recommandé est celui contre la maladie de Carré.

Hormis le vaccin contre la rage, aucun vaccin n’est obligatoire même si certains sont cependant vivement recommandés. On parle notamment de 7 vaccins permettant la prévention de maladies qui sont particulièrement mortelles.

Ce virus de la famille des paramyxoviridae touche particulièrement les jeunes chiots qui n’ont pas été vaccinés. Ce dernier est transmis par voie respiratoire ainsi que par contact directement « nez à nez ». Concernant les symptômes, ils sont très variés. Fièvre, abattement, anorexie, écoulements oculaires et nasaux, toux, troubles digestifs, troubles neurologiques, troubles dermatologiques, troubles ophtalmologiques.

L’hépatite contagieuse canine également appelé Rubarth peut également être évité grâce à la vaccination.

Si cette maladie virale qui touche surtout les jeunes chiens est peu fréquente elle peut néanmoins être très grave. La transmission de cette dernière s’opère par voie orale ou nasale et particulièrement par contact avec un chien atteint ou bien par un objet souillé.

A 9 semaines : Le contre pour la parvovirose et la leptospirose

Cette maladie détruit petit à petit les cellules du foie qui s’accompagne des symptômes suivants : fièvre, troubles digestifs, abattement, anorexie, douleurs abdominales, troubles de la coagulation sanguine, ganglions, inflammation des amygdales, nécroses des organes.

La parvovirose est un virus qui s’attaque aux globules blancs entraînant une baisse des défenses immunitaires ainsi qu’une plus grande sensibilité aux infections notamment bactériennes.

Touchant surtout les jeunes chiots, ce virus est également souvent rencontré dans les lieux de collectivités tels que les refuges ou les élevages. Les symptômes sont des diarrhées hémorragiques, des odeurs nauséabondes, des vomissements, de la fièvre, des abattements ainsi que la déshydratation.

La vaccination permettra également de protéger votre chien contre la Leptospirose. Cette bactérie provient des urines de rats ou de rongeurs présents dans les eaux stagnantes ou dans les sols. Cette dernière infecte votre chien lorsqu’il boit ou bien lorsqu’il se baigne. Elle se multiplie dans le sang et rejoint les reins, le foie, le système nerveux ainsi que les yeux. Les symptômes d’un chien atteint de cette bactérie sont l’hypothermie, l’anorexie, la fièvre, des ictères, les troubles de la coagulation sanguine, une insuffisance rénale, des vomissements. Mais ces derniers peuvent variés selon la forme que prend la maladie.

La rage, comme vue précédemment, est une maladie dont la vaccination est une obligation au regard de la loi française. Contagieuse et mortelle, elle est causée par un virus transmis par la salive lorsqu’il s’agit d’un chien domestique ou par la morsure ou griffure lorsque l’animal est sauvage. Ce virus s’attaque au système nerveux et affecte son fonctionnement. Votre animal change de comportement, a des problèmes de déglutition, la voie modifiée, souffre de salivation, de paralysies et de démangeaisons.

Autre vaccin préconisé, celui contre la toux du chenil qui est un virus ou une bactérie qui se traduit par une forte toux. Cette toux très contagieuse est, comme son nom l’indique, particulièrement rencontrée dans les chenils ou des lieux de collectivités importantes entre chiens. Cette maladie se caractérise, hormis la toux, par la baisse de l’appétit, la fatigue, de la fièvre, des écoulements nasaux ainsi que des éternuements.

Pour finir, le 7ème vaccin préconisé est celui contre la piroplasmose. Cette maladie est transmise à la suite d’une piqure de tique introduisant une babésie ou piroplasme dans le corps de votre animal qui détruit les globules rouges et conduit à une anémie et atteinte rénale. Les symptômes se traduisent par une pâleur au niveau des babines, des conjonctivites et la coloration des urines.

Bon à savoir : La Leptospirose ainsi que la rage sont des maladies qui sont facilement transmissibles du chien à l’humain. Une autre raison pour laquelle il est important de faire vacciner votre chien.

 

Quand vacciner votre chien ?

Selon son âge votre chien n’aura pas à recevoir les mêmes vaccins. Il est conseillé pour les chiots de réaliser 3 injections dites primovaccination. C’est-à-dire :

A 6 semaines : La vaccination contre la maladie de Carré, contre la parvovirose, la leptospirose et contre l’hépatite de Rubarth

A 12 semaines : Le rappel contre la malade de Carré, l’hépatite de Rubarth, la parvovirose et la leptospirose

Concernant, le chien adulte il est recommandé de de le faire vacciner selon un calendrier particulier.

Pour la maladie de Carré, la parvovirose et l’hépatite de Rubarth, le vaccin se fera à 4 et 7 ans. Pour la Leptospirose et la toux du chenil à 2,3,4,5,6,7 et 8 ans. Quant à la rage, le rappel devra se faire tous les 3 ans.

 

Quel est le prix du vaccin pour votre chien

Même s’il ne s’agit que d’estimation, le prix moyen pour la vaccination de votre chien sera d’environ 50€ pour la toux du chenil, de 70€ pour la piroplasmose, de 60€ pour la Maladie de Carré, l’hépatite de Rubarth et la parvovirose et entre 45 et 55€ pour la rage.

La vaccination contre toutes ces maladies est primordiale et vivement recommandée par les vétérinaires pour garder votre chien en pleine santé. Si la plupart paraissent anodines, les contagions peuvent être très rapides notamment lorsque vous sortez et promenez votre chien à l’extérieur et que ce dernier rencontre d’autres congénères. Si votre chiot doit se faire vacciner 3 fois lors de sa première année, il est tout de même recommandé de respecter le calendrier de vaccination une fois qu’il atteint l’âge adulte.

Pour vous aider dans toutes les situations que peut rencontrer votre fidèle compagnon ; une patte cassée, une infection, une tumeur ou même des (diarrhées) pensez à souscrire une mutuelle. Cette dernière prend même en charge les frais liés aux vaccinations.

La leucose féline, le coryza, le typhus, la rage, et même pour la calicivirose (due au calicivirus), tous les vaccins dont a besoin votre chien vous sont remboursés notamment grâce à nos formules intégrale et intégrale +.

 

Pour en savoir plus sur nos assurances chien et chat :

DÉCOUVREZ NOTRE ASSURANCE

 

CONTACTEZ-NOUS

400 courtiers indépendants à votre service

Trouvez un courtier

Ou faites votre devis en ligne

Ou accédez à notre centre d'aide